W73 - Rêver et construire le service public de demain Christophe Boubault - France / Sylvian Martin - France / Delphine Dubelloy Remigereau - France / Caroline Baille-Barelle - France

Friday, March 22, 2019 11:30 AM - 12:45 PM
Workshop
Topics
AI and social and societal evolution
Information

Dans le fonctionnement des collectivités, les restrictions budgétaires et l’urgence deviennent la règle. La course à la productivité amène à la dégradation de la qualité de service. Certains dirigeants et médias, diffusent, chaque année des messages catastrophistes destinés à renforcer cette course à l’échalote… Dans cette morosité ambiante, comment chaque manager, chaque collaborateur peut-il susciter au quotidien l’engagement, la motivation et la coopération au service du Citoyen ? Le fait est que la plupart des individus ne sont pas attentifs à ce qui va bien, et certains en particulier contaminent gravement leur alter ego en diffusant leur défaitisme. Là où les anciens modèles peuvent trouver leurs limites sous la contrainte de « faire toujours plus », et dans un contexte de surmenage et de stress au travail, il existe un nouveau modèle de management permettant de traiter la question de la performance en entreprise avec l’ambition d’ « être toujours mieux », en l’abordant sous l’angle du positif et de l’optimisme : l’ « Appreciative Inquiry ». Ainsi, en quoi la démarche appréciative peut permettre de replacer l’Homme au centre du Service Public ? Comment cette capacité que nous avons de nous émerveiller, développe en nous des capacités d’innovation ? Le premier postulat de la démarche appréciative est que chaque organisation a quelque chose qui fonctionne bien, qui lui donne vie, efficacité et lui assure des succès. Partager les réussites, repérer les forces mises en œuvre lors de ces succès, est non seulement utile pour la cohésion et le développement de l’innovation au sein des équipes, mais aussi pour faire face aux difficultés conjoncturelles des Territoires. C’est ce « noyau de réussite » qui sert de point d’appui énergisant et inspirant pour entraîner chaque agent vers une dynamique de renouvellement du service public. Finalement, pour une collectivité, investir dans la démarche appréciative est gage de performance économique et sociétale. Fort de cette conviction, en tant que DSI du Loiret, j’ai mis en place, pour les agents volontaires, 3 jours d’initiation à l’AI. Dans cet élan, c’est en mettant en relation des salariés, du collaborateur de terrain à la direction générale, à parité Femmes-Hommes, que le Mouvement Appréciatif Départemental « Get MAD » a vu le jour avec l’Ambition que chacun puisse trouver auprès de ses collègues, des Hommes et des Femmes déterminés à rêver et construire, le Monde de demain d’une manière plus positive…